Aula di Lingue

Aula di Lingue

Articoli e news di Italiano, Inglese, Spagnolo, Francese e Tedesco

Italiano
Benvenuti - Intercultura blog
English
Planet English
Level A2
Level B1
Level B2
News at a glance
Español
Mundo Hispano
Nivel A2
Nivel B1
Nivel B2
Noticias breves
Français
Espace Français
Niveau A2
Niveau B1
Niveau B2
Actualité en bref
Deutsch
Deutsche Welt
Niveau A2
Niveau B1
News auf einen Blick
Chi siamo
Cerca

Les Restaurants du cœur « fêtent » leurs trente ans

« Les Restaurants du cœur » viennent d’avoir trente ans. Cet anniversaire est l’occasion de faire un bilan sur le phénomène du gaspillage alimentaire en France, et sur les moyens de le combattre aux niveaux associatif et institutionnel.

leggi
Per la lezione Per scaricare questa risorsa devi accedere a myZanichelliAccedi

Triste anniversaire pour les Restos du cœur

Les Restos du cœur viennent d’avoir trente ans. Le premier Resto a ouvert le 21 décembre 1985 et, par la suite, cette association humanitaire est (malheureusement) devenue indispensable. Son but est d’aider les personnes les plus pauvres, en particulier dans le domaine alimentaire, en leur permettant un accès gratuit à la nourriture. Et les bénéficiaires sont toujours plus nombreux. En 1985, les Restos ont offert 8,5 millions de repas à 70 000 personnes dans le besoin. En trente ans, l’association s’est développée et agrandie : cet hiver, elle va distribuer au moins 128 millions de repas à environ un million de personnes démunies.  

L’appel aux dons

L’association vit grâce aux subventions publiques, à la vente de billets de concerts et d’albums des « Enfoirés » (groupe d’artistes et de personnalités francophones qui chantent au profit de l'association), et surtout aux dons privés. Elle cherche aussi à augmenter le nombre de dons de nourriture. Ces dons facilitent évidemment la mission de solidarité caritative, car ils sont redistribués aux personnes nécessiteuses, mais ils permettent également de lutter contre le gaspillage alimentaire. C’est un combat dans lequel l’association est engagée depuis de nombreuses années. Parce que jeter des aliments est inacceptable quand une partie de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, et parce que la nourriture tend à devenir de plus en plus rare au niveau planétaire.  

Le gaspillage alimentaire en France : quelques chiffres


En France, comme dans tous les pays riches et développés, les consommateurs sont les premiers responsables du gaspillage alimentaire. Ils produisent environ 42% des déchets alimentaires. L’industrie agroalimentaire en produit 39%, les restaurants 14% et les commerces 5%. Tous les ans, entre 90 et 140 kilos de nourriture par habitant sont perdus sur l’ensemble de la chaîne alimentaire, de la production à la consommation. Chaque Français jette lui-même à la poubelle entre 20 et 30 kilos de nourriture par an. On estime que cela représente le tiers de la nourriture consommée.  

Une accentuation du phénomène en fin d’année

En décembre, avec les réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre, le gaspillage alimentaire s’intensifie. Pendant cette période, ce sont l’opulence et l’abondance qui règnent. Avec comme conséquence un grand gâchis de nourriture, car 40% des aliments achetés pour les repas de fêtes finissent à la poubelle. C’est-à-dire que 40% de l’énergie nécessaire à la production et au transport des aliments est utilisée inutilement. Ainsi, jeter une baguette équivaut à vider une baignoire entière, et jeter un kilo de viande de bœuf revient à gaspiller 15 000 litres d’eau. Des efforts doivent donc être faits pour réduire la dimension du phénomène du gaspillage alimentaire.  

Vers une nouvelle législation

Les efforts sont en train de se faire au niveau national. En effet, le mercredi 9 décembre 2015, les députés ont adopté à l’unanimité la proposition de loi contre le gaspillage alimentaire. Ce texte impose une nouvelle forme d’éducation à l’alimentation, en particulier dans les écoles, pour sensibiliser les consommateurs dès leur plus jeune âge. Et il oblige également les supermarchés à recycler les aliments invendus en les donnant à des associations caritatives. Ils pourront également les destiner à l’alimentation animale, à la fabrication de compost agricole, ou à la transformation en énergie. La proposition de loi sera présentée au Sénat en janvier 2016, et devrait ensuite être adoptée rapidement.

COMPRÉHENSION 

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

1. Les Restos du cœur ont pour but principal

  1. de lutter contre le racisme.
  2. de lutter contre la faim.
  3. de lutter contre la pollution.

2. En trente ans, l’activité des Restos du cœur

  1. a diminué
  2. est restée identique.
  3. s’est amplifiée.

3. En 2015, le nombre de repas distribués

  1. est supérieur à celui de 1985.
  2. est égal à celui de 1985.
  3. est inférieur à celui de 1985.

4. Les principales ressources de l’association sont

  1. les subventions publiques.
  2. les recettes des activités des « Enfoirés ».
  3. les dons privés.

5. Le gaspillage alimentaire est dû principalement

  1. à l’industrie agroalimentaire.
  2. aux consommateurs.
  3. aux restaurateurs.

6. Un record de gaspillage alimentaire a lieu

  1. durant les vacances de Pâques.
  2. durant la période estivale.
  3. durant les fêtes de fin d’année.

7. Une proposition de loi contre le gaspillage alimentaire a déjà été adoptée

  1. par l’Assemblée Nationale.
  2. par le Sénat.
  3. par l’Élysée.

8. Le projet de loi impose aux supermarchés

  1. de baisser les prix des produits alimentaires.
  2. de donner les aliments non vendus.
  3. de financer les associations caritatives.
 

GRAMMAIRE

2) Passé proche, futur proche ou présent progressif? Complète chaque phrase en conjuguant le verbe indiqué entre parenthèses au temps qui convient.

1. Allô ? Excuse-moi, je ne peux pas te parler maintenant, je _______ (dîner) avec mes parents !

2. Il est midi passé, tu _______ (se lever) et tu te plains d’être fatigué ? Pense à moi qui me suis levé à 7h ! 3. Il n’est pas disponible actuellement : il _______ (donner) un cours à ses étudiants. 4. Nous _______ (recevoir) ton cadeau par la Poste, ce matin même, et nous te remercions pour cette belle surprise ! 5. Si vous voulez continuer à vivre ici, vous _______ (devoir) faire des efforts et commencer à participer aux tâches ménagères ! 6. Tu es au courant ? Nos voisins _______ (se marier) l’été prochain !   LEXIQUE

3) Complète les phrases suivantes avec des mots et expressions provenant de l’article.

1. La _______ est l’ensemble des aliments que les êtres vivants ingèrent pour apporter l’énergie nécessaire au fonctionnement de leur organisme. 2. Le petit déjeuner est le _______ le plus important de la journée. 3. Le tri sélectif a pour but de diviser en plusieurs catégories les _______ de façon à pouvoir en recycler une partie.

4. Tous ces bons produits jetés à la poubelle, c’est du gaspillage inutile, c’est un énorme _______ auquel il faut mettre fin !   

5. Une _______ est un réseau formé par l'ensemble des êtres vivants qui dépendent les uns des autres pour se nourrir. [deux mots]

6. Un individu est considéré comme pauvre lorsque son niveau de vie est inférieur au _______ . [trois mots]

  QUESTION D'EXPRESSION 4) Qu’est-ce que tu peux faire pour limiter le gaspillage alimentaire chez toi, dans ton école, dans ta ville ? (60-80 mots)

(Margot Legrand)

---

(Crédits image: Parti socialiste et Lâm HUA)

marche
super

Devi completare il CAPTCHA per poter pubblicare il tuo commento