La France renforce la lutte contre la maltraitance animale

Niveau A2

Les Français sont de plus en plus nombreux à penser que les animaux méritent respect et humanité. En réaction à cette préoccupation croissante pour le bien-être animal, les députés ont approuvé une loi pour renforcer la lutte contre la maltraitance des animaux domestiques et des animaux sauvages. 

L’info en +
Depuis 2015, le Code civil français reconnaît officiellement que les animaux ne sont pas des meubles mais des êtres vivants et sensibles. 

Les animaux domestiques

Cette nouvelle loi réglemente l’achat d’animaux de compagnie. Elle prévoit une sensibilisation des acheteurs, avec l’obligation de signer un « certificat d’engagement et de connaissances des besoins spécifiques de l’espèce » au moment de la transaction. Ce document indique par exemple les coûts liés à la vaccination, à la nourriture et aux soins vétérinaires.
En outre, pour éviter les achats impulsifs, qui peuvent provoquer des abandons, la loi interdit la vente de chiens et de chats en animalerie* à partir de 2024. Seuls les refuges et les éleveurs pourront continuer à les vendre. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui agit pour la défense et la protection des animaux, regrette toutefois que la vente en ligne reste autorisée, et propose de l’abolir. 

Le saviez-vous ?
En France, une famille sur deux possède un animal de compagnie. Les Français possèdent ainsi 14 millions de chats et 7 millions de chiens. Mais ils en abandonnent aussi beaucoup : 100 000 par an, selon la Société protectrice des animaux (SPA).

Les animaux sauvages 

La loi bannit l’acquisition d’animaux sauvages, ainsi que leur reproduction en captivité. Et elle interdit, à partir de 2026, la présentation publique ou l’utilisation commerciale d’animaux sauvages dans les émissions de télévision, dans les foires, dans les cirques itinérants (qui comptent environ 500 fauves, 40 singes, 10 éléphants et 2 hippopotames) et dans les parcs d’attraction.
Elle implique donc la fermeture des delphinariums de Marineland, à Antibes, et de Planète sauvage, près de Nantes, qui exploitent des dauphins et des orques. Le Parc Astérix, lui, a déjà annoncé le transfert de ses cétacés (7 dauphins et 5 otaries) vers d’autres parcs européens. Cependant, ce choix fait polémique. L’association C’est Assez ! reconnaît qu’il est impossible de libérer ces cétacés captifs en mer, car ils sont dépendants de l’homme pour se nourrir. Mais elle milite plutôt pour la création de deux sanctuaires marins, à Tarente (Italie) et à Lipsie (Grèce), où les animaux pourront connaître une fin de vie sereine.

 

Des sanctions plus sévères

Enfin, la loi augmente la sévérité des sanctions en cas d’actes de cruauté, que les vétérinaires pourront désormais signaler malgré le secret professionnel. Les cas graves de maltraitance seront punis de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. L’abandon avec circonstance aggravante (c’est-à-dire la mise en danger de l’animal) sera, lui, sanctionné par 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. Les associations de protection animale espèrent que ces condamnations seront appliquées, et non remplacées par de simples stages de sensibilisation.

 

* Magasin spécialisé dans la vente de petits animaux de compagnie.

Liens utiles

– Contenu de la loi : https://www.vie-publique.fr/loi/278249-loi-lutte-contre-la-maltraitance-animale

– Annonce du Parc Astérix :  http://dauphins.parcasterix.fr/fermeture-du-delphinarium-du-parc-ast%C3%A9rix 

– Article de la Fondation 30 Millions d’Amis : https://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/20549-loi-contre-la-maltraitance-animale-des-progres-mais-doit-mieux-faire/ 

– Collecte de fonds par l’association C’est assez ! en faveur d’un sanctuaire pour cétacés : https://fr.gofundme.com/f/fdmgc-aidons-la-cration-dun-sanctuaire-pour-cetacs 

– Statistiques sur les animaux de compagnie en France : https://fr.statista.com/themes/3183/les-francais-et-les-animaux-de-compagnie 

– Infographies sur le bien-être animal : http://chaire-bea.vetagro-sup.fr/ressources-2/infographies-2 

 

COMPRÉHENSION

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

1. En 2021, les députés français

  1. ont modifié le statut des animaux dans le Code civil.
  2. ont introduit une loi sur la maltraitance animale.
  3. ont rejeté un projet de loi sur la maltraitance animale.

2. Le nouveau document à signer pour acheter un animal domestique contient

  1. son pedigree.
  2. son carnet de santé.
  3. une promesse d’engagement du propriétaire.

3. À l’avenir, pour acheter un chat ou un chien, on devra aller

  1. dans une animalerie.
  2. dans une foire.
  3. dans un refuge.

4. Les achats d’animaux domestiques sur Internet

  1. seront légalisés à partir de 2024.
  2. restent autorisés.
  3. sont interdits.

5. Acheter un animal sauvage est

  1. possible.
  2. déconseillé.
  3. interdit.

6. La nouvelle loi bannit

  1. l’exploitation commerciale des cétacés.
  2. la libération en mer des cétacés captifs.
  3. la création de sanctuaires pour cétacés.

7. Suite au vote de cette loi, le Parc Astérix

  1. a suspendu momentanément son delphinarium.
  2. a fermé définitivement son delphinarium.
  3. a arrêté toutes ses attractions.

8. En cas de maltraitance animale, la nouvelle loi

  1. aggrave les peines existantes.
  2. allège les peines existantes.
  3. maintient les sanctions existantes.


GRAMMAIRE

2) Complète les phrases suivantes avec l’adjectif indéfini correct.

1. Plusieurs / Tous les animaux ont droit au respect et à la dignité.

2. Quelques / Chaque abandon doit être puni.

3. La loi interdira aux animaleries de vendre certaines / toutes espèces animales.

4. Toutes / Quelques les associations de protection animale approuvent la création d’un « certificat de connaissances ».

5. Aujourd’hui, certains / chaque animaux sauvages vivent en captivité.

6. Dans les cirques itinérants, il y a plusieurs / certains éléphants.

7. En France, il y a chaque / quelques delphinariums encore ouverts.

8. Dans les prochaines années, plusieurs / chaque cétacé sera transféré vers un autre parc ou vers un sanctuaire.

 

LEXIQUE

3) Relie chaque animal à sa famille.

1. lion a. canidés
2. otarie b. cétacés
3. singe c. éléphantidés
4. dauphin d. grands fauves
5. tigre e. petits félins
6. chat f. primates
7. orque
8. chien
9. léopard
10. éléphant

 

EXPRESSION

4) Quel est ton animal (domestique ou sauvage) préféré ? Décris-le et justifie ton choix.
(60-80 mots)

___

(Margot Legrand)

(Crédits images: Flickr et Pixabay)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *