Coronavirus : le point sur la situation

Niveau B1

Depuis le mois de décembre, une épidémie de coronavirus se propage depuis la Chine ; elle touche aujourd’hui de nombreuses régions du monde.


Qu’est-ce que le COVID-19 ?

COVID-19 est le nom choisi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour ce virus. Il est construit à partir de 3 mots : « co » pour coronavirus (qui  est une famille de virus), « vi » pour virus et « d » pour disease (qui signifie « maladie » en anglais). 19 fait référence à 2019, son année d’apparition.

 

Quels en sont les symptômes ?

Les principaux symptômes de ce virus sont similaires à ceux de la grippe : il provoque en effet de la fièvre, de la toux et des difficultés à respirer. Certaines personnes développent des formes très légères de la maladie ou sont asymptomatiques, c’est-à-dire qu’elles ne présentent pas de symptômes. D’autres développent des états plus graves. Les individus qui présentent un risque élevé sont les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ou respiratoires, d’hypertension ou de diabète. Dans les cas les plus sévères, la maladie peut provoquer le décès. Le taux de mortalité est très bas pour les patients de moins de 40 ans, et il augmente progressivement avec l’âge. 

 

Comment se transmet-il ?

Ce virus est très contagieux et, pour le moment, il n’y a pas encore de vaccin pour s’en protéger. Il se transmet surtout par les airs, à travers la salive projetée par les éternuements ou par la toux. Le risque existe si l’on vit avec une personne contaminée, ou si on a un contact étroit avec elle. Souvent, la contagion n’est pas évidente dans l’immédiat, car la période d’incubation est de 14 jours. Cela signifie que les symptômes peuvent apparaître jusqu’à deux semaines après la contamination.

 

La situation dans le monde

Le Covid-19 a provoqué plus de 89 000 contaminations et plus de 3 000 morts dans le monde, selon le dernier bilan officiel de l’Organisation mondiale de la santé. Hors de Chine, on compte plus de 9 000 contaminations et plus de 130 morts, dans une cinquantaine de pays. Comme beaucoup de gens sont malades, on parle d’une épidémie. Et comme la contamination s’accélère en dehors de la Chine, elle risque selon l’OMS de se transformer en pandémie dans les jours ou semaines à venir. 

 

La situation en France

Olivier Véran, le ministre de la Santé français, a annoncé, lundi 2 mars, un total de 191 cas identifiés en France. Parmi eux, 12 patients sont guéris, 3 sont décédés et 176 sont hospitalisés. En conséquence, le gouvernement a pris la décision d’annuler certains grands événements comme le semi-marathon de Paris, et d’interdire les réunions de plus de 5 000 personnes, par exemple dans les salles de spectacle. Dimanche 1er mars, le musée du Louvre est aussi resté fermé. Le gouvernement déconseille aux citoyens français de voyager dans une zone où circule le virus (Chine, Hong-Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Iran, Italie). Et il conseille à ceux qui en reviennent de surveiller leur température, de privilégier le télétravail et d’éviter au maximum le contact avec d’autres personnes. Les enfants, eux, n’ont pas le droit d’aller à l’école en France pendant 14 jours après leur retour. Cette mesure concerne actuellement 2 000 élèves, mais ce chiffre est en augmentation.

 

Les consignes sanitaires

Dans ce contexte, il y a quelques simples précautions à prendre.
– Pour tout le monde : tousser et éternuer dans son coude, se laver les mains régulièrement, désinfecter les surfaces sensibles, respecter une distance de sécurité lors des discussions dans les lieux publics ;
– En cas d’apparition de symptôme : ne pas se rendre à l’hôpital ou chez le médecin, mais appeler le numéro du Service d’aide médicale d’urgence ;
– Pour les malades ou les personnes de retour d’une zone à risque : s’isoler le plus possible, et porter un masque en cas de sortie.

L’espoir est qu’avec ces précautions, la contagion soit limitée, et la pandémie évitée.

Mettiti alla prova con gli esercizi dello SPECIALE CORONAVIRUS sulla piattaforma ZTE.

COMPRÉHENSION

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

  1. Le coronavirus est apparu pour la première fois
    a. en décembre 2019 en Chine.
    b. en janvier 2020 en Italie.
    c. en février 2020 en France.

2. Il provoque principalement des problèmes

  1. hormonaux.
  2. respiratoires.
  3. digestifs.

3. Les personnes contaminées

  1. présentent toutes des symptômes léger.
  2. présentent toutes des états graves.
  3. peuvent présenter des symptômes légers comme des états graves.

4. Les personnes les plus à risque sont

  1. les personnes âgées
  2. les moins de 40 ans.
  3. les enfants.

5. Le coronavirus se transmet principalement

  1. par l’air. 
  2. à travers l’eau.
  3. au contact de la peau.

6. Les symptômes apparaissent

  1. chez toutes les personnes contaminées.
  2. immédiatement après la contamination.
  3. jusqu’à 14 jours après la contagion.

7. Les enfants de retour des zones à risque

  1. peuvent aller à l’aller avec des masques.
  2. peuvent aller à l’école sans précaution particulière.
  3. ne peuvent pas aller à l’école pendant deux semaines.

8. En cas d’apparition de symptômes, il faut

  1. consulter son médecin habituel.
  2. appeler un numéro d’urgence.
  3. aller aux urgences.

 

LEXIQUE

2) Associe chaque mot à sa définition.

1. Âgé a. Propagation rapide d’une maladie contagieuse dans une population.
2. Asymptomatique b. Épidémie qui touche toute la population d’un continent, ou du monde entier.
3. Épidémie c. Maladie infectieuse, généralement saisonnière.
4. Éternuement d. Période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes.
5. Fièvre e. Élévation de la température du corps.
6. Grippe f. Équipement de protection du visage servant à filtrer l’air respiré.
7. Incubation g. Expiration brusque de l’air, provenant de la gorge.
8. Masque h. Expulsion brusque de l’air, provenant du nez.
9. Pandémie i. Sans symptômes.
10. Toux j. Vieux.

 

EXPRESSION

3) Durant la crise du coronavirus en Italie, ton école a-t-elle fermé et/ou une sortie scolaire a-t-elle été annulée ?
Si oui, quelle a été ta réaction ?
Si non, quels autres changements y a-t-il eu dans ta vie quotidienne ? Selon toi, dans ce contexte, est-il important ou au contraire inutile de changer ses habitudes ? Justifie ta réponse.
(60-80 mots)

___

(Margot Legrand)

(Crédits images: Gouvernement Français, Pixabay)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *