Conseils pour un Noël alternatif

Niveau B1

Voici quelques conseils pour un Noël alternatif, à la fois éthique et éco-responsable. De manière à faire le bonheur de nos proches, mais aussi de la planète !

 

Décoration

Commençons par une question clé : sapin naturel ou sapin en plastique ? Eh bien, si nous prenons en compte la fabrication, le transport et le recyclage, le résultat est clair : c’est le sapin synthétique, souvent produit loin de chez nous avec des matériaux polluants, qui est le moins écolo. Alors qu’il a une durée de vie limitée en moyenne à trois ans, il devrait être conservé pendant plus de vingt ans pour avoir une meilleure empreinte écologique qu’un sapin naturel cultivé en France, qui capture du CO2 pendant sa croissance et qui est biodégradable !

L’info en + :
En France, les sapins naturels ne participent pas à la déforestation : ils ne sont pas coupés dans les forêts mais dans des champs bien spécifiques, généralement inutilisables pour l’agriculture alimentaire à cause d’un sol trop acide. 

En ce qui concerne les décorations, la meilleure solution est évidemment de réutiliser celles des années précédentes plutôt que d’en acheter de nouvelles. Les plus manuels peuvent aussi tenter de les créer eux-mêmes, avec des matériaux de récupération ou des éléments naturels. Enfin, il faut privilégier les guirlandes qui consomment le moins d’électricité : à LED à l’intérieur, à énergie solaire à l’extérieur.

 

Repas

Pour la table de Noël, on peut opter pour de la vaisselle et des serviettes réutilisables, plutôt que jetables. Dans les assiettes du réveillon, il faudrait idéalement limiter les aliments importés comme le saumon, ou controversés comme le foie gras (lié au gavage des canards et des oies). Il vaut mieux choisir des produits locaux et de saison et, si le menu contient de la viande, chercher des éleveurs qui ont le label bio et qui respectent le bien-être animal. Les plus radicaux pourront même proposer un repas entièrement végétarien, en mettant à l’honneur les fruits et légumes de leur région.
Attention aussi au gaspillage alimentaire ! En Europe, 17 % des aliments de Noël finissent à la poubelle. Alors pensez à des recettes anti-gaspi pour utiliser les restes durant les jours suivants !

 

Cadeaux

Pour un Noël éthique et écolo, le choix des cadeaux doit aussi être réfléchi. Pour rédiger votre liste au père Noël, essayez d’appliquer la méthode BISOU inventée par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken (dans leur livre J’arrête de surconsommer) et basée sur ces cinq questions, essentielles pour une consommation éco-responsable :
– B comme Besoin → À quel besoin cela répond-il chez moi ?
– I comme Immédiat → En ai-je besoin immédiatement ?
– S comme Semblable → Aurais-je déjà quelque chose de semblable ?
– O comme Origine → Comment, par qui et où ce produit a-t-il été fabriqué ?
– U comme Utile → Ce produit va-t-il vraiment m’être utile ?
Pour vous comme pour vos proches, vous pouvez aussi réfléchir à des cadeaux immatériels. Un massage, un abonnement à un journal ou à une revue numérique, un stage de bricolage ou un cours de cuisine font parfois plus plaisir qu’un objet !

L’idée en + : le calendrier de l’avent inversé et solidaire
En décembre, diverses associations caritatives proposent de préparer des boîtes avec (environ) 24 petits cadeaux, à distribuer aux personnes en situation de précarité. Nourriture, produits d’hygiène, vêtements, objets de seconde main, créations personnelles, dessins, messages écrits… Ces petites choses peuvent faire de nombreux heureux !


Dans tous les cas, évitez le papier cadeau à usage unique et remplacez-le par des emballages recyclés et/ou réutilisables : du papier journal, de vieilles cartes routières, des boîtes à chaussures, etc. La technique japonaise du furoshiki, par exemple, consiste à emballer les cadeaux avec du tissu. Vous pouvez aussi éliminer totalement les emballages, et organiser une chasse aux cadeaux chez vous ! 

Joyeux – et respectueux – Noël à toutes et à tous !

COMPRÉHENSION

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

1. Le sapin naturel

  1. est plus écolo que le sapin synthétique.
  2. est moins écolo que le sapin synthétique.
  3. est aussi écolo que le sapin synthétique.

2. Un sapin en plastique est utilisé en moyenne pendant

  1. un an.
  2. trois ans.
  3. vingt ans.

3. Pour être éco-responsables, les décorations devraient

  1. être remplacées tous les ans.
  2. être jetées tous les ans.
  3. être recyclées tous les ans.

4. Pour un menu de Noël écolo, il vaut mieux privilégier

  1. les produits importés.
  2. les produits régionaux.
  3. les produits carnés.

5. Pour un menu de Noël écolo, il vaut mieux éviter

  1. la viande non bio.
  2. les fruits et légumes.
  3. le poisson local.

6. La méthode BISOU invite à acheter seulement les produits

  1. esthétiquement jolis.
  2. indispensables.
  3. économiques.

7. Les cadeaux immatériels cités correspondent à

  1. des pensées spirituelles.
  2. des câlins et des bisous.
  3. des expériences de vie.

8. On peut réaliser un emballage furoshiki à partir

  1. d’un foulard.
  2. d’une boîte en carton.
  3. d’une bouteille en verre.


GRAMMAIRE

2) Complète les phrases suivantes avec les superlatifs relatifs correspondant aux éléments entre parenthèses.

1. Les décorations de Noël ? ____________________ (+ bien), c’est de les fabriquer soi-même !

2. Pour nos décorations, nous utilisons ____________________ (+ éléments naturels) possible.

3. Les ingrédients que nous ____________________ (+ utiliser) dans notre menu, ce sont les légumes et les champignons. 

4. Des produits hors saison ? Nous en mangeons ____________________ (- souvent) possible.

5. Dans ma famille, c’est toujours moi qui offre ____________________ (- cadeaux matériels) ! 

6. Les gadgets inutiles sont les cadeaux que mes parents ____________________ (- aimer).

7. Les cadeaux immatériels sont  ____________________ (+ bons) ! 

8. Quelle est la ____________________ (+ mauvaise) erreur que peut faire un écolo à Noël, selon toi ?

 
LEXIQUE

3) Complète les phrases avec les mots de la liste suivante, en les accordant si nécessaire.

boîte – éleveur – empreinte écologique – gaspillage – label – moyenne – polluant – poubelle – réveillon – vaisselle 

1. Le ____________________ est le repas de fête que l’on fait pendant la nuit de Noël.

2. 20 000 tonnes de papier cadeau sont jetées chaque année en France : quel ____________________ !

3. Le ____________________ « Plante bleue » certifie une culture de sapins de Noël respectueuse de l’environnement.

4. Attention aux sapins recouverts de neige artificielle : cette peinture blanche libère des substances ____________________ qui dégradent l’air de votre intérieur.

5. Pour emballer ce bijou artisanal, j’ai utilisé une simple ____________________ d’allumettes.

6. J’ai rencontré sur le marché un ____________________ local à qui j’ai acheté toute la viande de mon menu 100 % bio.

7. Pour ma table, j’ai choisi une ____________________ en porcelaine décorée.

8. Après avoir ouvert nos cadeaux, nous trions les déchets et nous les jetons dans différentes ____________________.

9. Une famille produit en ____________________ 20 % de déchets en plus pendant les fêtes.

10. Des moyens existent pour réduire son ____________________, et donc pour diminuer la pression sur les ressources naturelles, sans gâcher la magie de Noël !

 

EXPRESSION

4) Quelle est la tradition de Noël peu écolo à laquelle tu serais prêt(e) à renoncer ? Et, au contraire, celle que tu tiens absolument à conserver ? Justifie ta réponse.
(80-100 mots)

___

(Margot Legrand)

(Crédits images: Flickr et Flickr)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *