En France, le délit de glottophobie a été introduit

En novembre, le Parlement français a adopté un nouveau projet de loi sanctionnant la discrimination linguistique. Ce délit a été appelé glottophobie et indique une stigmatisation basée sur l’accent.

Selon une enquête IFOP publiée en janvier 2020, un Français sur deux pense parler avec un accent et 16 % de la population a subi une discrimination pour cette raison.

Pour voir une animation sur le délit de glottophobie, cliquez ici

 

L’origine de la stigmatisation des accents régionaux remonte à deux périodes historiques : l’imposition du français comme langue nationale, après la Révolution à la fin du XVIIIe siècle, et l’imposition d’une même prononciation, à partir du XXe siècle.

Pour lire une analyse historique approfondie sur le site de France Culture, cliquez ici

 

(Images: Pixabay, Wikimedia Commons)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *