Un rendez-vous important pour le monde francophone se prépare à Madagascar

Le XVIe Sommet de la Francophonie aura lieu à Antananarivo

Les 26 et 27 novembre, l’île de Madagascar accueillera des dizaines de chefs d’État et de gouvernement francophones, dans le cadre du XVIe Sommet de la Francophonie. Ce Sommet est la plus haute des instances politiques de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Depuis sa création en 1986, il se réunit tous les deux ans pour définir dans un plan décennal les orientations de la Francophonie, de manière à garantir son bon fonctionnement et à assurer son rayonnement dans le monde. Les domaines de coopération sont les suivants  : la croissance économique (dans le respect des droits de l’Homme et du développement durable), la culture et la communication, la promotion de la langue, et le développement technologique et scientifique.

Cette année, le thème «  Croissance partagée et développement responsable » est centré sur les problématiques économiques et numériques. Ces questions sont au cœur du développement de Madagascar, et de l’Afrique en général. Car pour se développer, celle-ci devra passer à une économie de services. C’est pour cette raison que l’OIF a lancé une formation à l’entrepreneuriat numérique sur une plateforme de cours en ligne, à disposition de tous. Dans l’espoir de voir se créer des entreprises numériques, par exemple dans les secteurs des mégadonnées («  big data  ») et des services géolocalisés.

 

Mais la francophonie, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le français est la cinquième langue la plus parlée dans le monde et la seule, avec l’anglais, à l’être sur les cinq continents. C’est cette constatation qui a poussé Onésime Reclus, un géographe français du XIXe siècle, à inventer un mot pour désigner l’ensemble des personnes et des pays utilisant la langue française  : la «  francophonie  ». Ce terme a été utilisé pour la première fois en 1880. Aujourd’hui encore, la francophonie (avec un «  f  » minuscule) regroupe les locuteurs de français, tandis que la Francophonie (avec un «  F  » majuscule  ») désigne les institutions qui relient les pays francophones. L’institution la plus importante est l’OIF, qui regroupe 80 États et gouvernements (57 membres et 23 observateurs) où vivent environ 270 millions de francophones. L’objectif de cette organisation est de contribuer à améliorer le niveau de vie des populations en les aidant à devenir les acteurs de leur développement.

 

La situation malgache

À Madagascar, il y a deux langues officielles  : le malgache et le français, qui est parlé par 20 % de la population (soit 4 millions de personnes). Ceci est évidemment un héritage direct de la période coloniale, puisque la «  Grande Île  » a été administrée par la France de 1896 à 1958.

Pour cette île très pauvre, le Sommet de la Francophonie est une grande opportunité, à la fois économique et sociale. À cette occasion, Madagascar entend promouvoir son savoir-faire, en particulier dans le secteur de l’artisanat, et conquérir de nouveaux marchés. Car l’espace francophone concentre 20 % des échanges commerciaux mondiaux et 14 % du revenu brut mondial. En outre, dans le cadre de ce Sommet, des efforts numériques sont en train d’être faits au niveau local. Par exemple, une formation à l’édition numérique a été organisée par l’Association des éditeurs de Madagascar, pour contourner le problème de la diffusion des ouvrages papier (surtout dans les écoles) sur ce territoire insulaire. Et dans le «  CoderBus  », des bénévoles enseignent le codage informatique et la programmation de jeux vidéo à des enfants dès 7 ans. Cela leur permet de se familiariser avec les technologies de l’information et de la communication.

L’info en +  : les activités organisées en marge du Sommet

– Du 1er au 4 décembre aura lieu le championnat du monde de pétanque qui, après le morengy (une sorte de boxe), est le deuxième sport national à Madagascar. Les Malgaches espèrent remporter pour la deuxième fois le titre de champions du monde, après leur victoire en 1999.

– Dans le cadre du projet «  Libres Ensemble  », des millions de jeunes francophones sont appelés à se mobiliser pour affirmer leur attachement au vivre ensemble, à la liberté, à la vie (à travers des projets, des créations, des messages vidéo etc.).

– Le 6e Forum international des «  Caravanes des dix mots  »  réunira des acteurs culturels (artistes, linguistes, écrivains, chercheurs) et des citoyens engagés du monde entier, pour défendre la diversité culturelle et promouvoir une véritable francophonie des peuples. Ce Forum, grâce à des échanges avec la population du pays, permettra de réfléchir aux enjeux du plurilinguisme et de la coopération culturelle.


Liens utiles

– Site officiel du XVIe Sommet de Madagascar  :
http://www.francophonieantananarivo-2016.mg

– Site de l’Organisation Internationale de la Francophonie  :
http://www.francophonie.org

On peut retrouver sur ce site une carte et une frise chronologique interactives, ainsi que des données statistiques sur la langue française.

– Deux vidéos sur la francophonie  :
https://youtu.be/EjGfglJzLTQ
et https://youtu.be/K6KniRMNS_A

– Site du projet «  Libres Ensemble  »  :
www.libresensemble.com

– Présentation du 6e Forum international des «  Caravanes des dix mots  »  :
http://www.caravanedesdixmots.com/telechargements/forum-madagascar-presentation.pdf

COMPRÉHENSION

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

1. Le Sommet de la Francophonie se réunit

a. tous les ans.
b. tous les deux ans.
c. tous les dix ans.

2. Au Sommet sont invités

a. des hommes politiques.
b. des artistes engagés.
c. des bénévoles associatifs.

3. Cette année, le thème central est

a. l’environnement.
b. l’éducation.
c. l’économie durable.

4. Le mot «  francophonie  » a été inventé

a. par un linguiste.
b. par un économiste.
c. par un géographe.

5. Être francophone signifie

a. aimer la France et la culture française.
b. parler la langue française.
c. avoir la nationalité française.

6.  La francophonie malgache est due

a. à la proximité géographique avec la France.
b. aux importants échanges commerciaux avec la France.
c. au passé de l’île en tant que colonie française.

7. Madagascar souhaite développer et ouvrir à l’international

a. son industrie.
b. son artisanat.
c. ses produits de haute technologie.

8. Actuellement, on remarque une tendance à la formation

a. informatique.
b. agronomique.
c. linguistique.
GRAMMAIRE

2) Complète les phrases en conjuguant les verbes aux temps et aux modes indiqués entre parenthèses.

1. En 2014, en l’absence de consensus sur un candidat africain, l’élection du nouveau secrétaire général de l’OIF a été plutôt laborieuse. Après un long suspense, la Canadienne d’origine haïtienne Michaëlle Jean ___ finalement ________ (recueillir, passé composé) suffisamment de voix pour être élue.

2. Michaëlle Jean ________ (accueillir, futur simple) les chefs d’État et de gouvernement et son discours inaugural ________ (ouvrir, futur simple) officiellement le XVIe Sommet de la Francophonie.

3. À Madagascar, les Centres de lecture et d’animation culturelle ________ (accueillir, présent de l’indicatif) des personnes issues de zones rurales et défavorisées, et leur ________ (offrir, présent de l’indicatif) un accès aux livres et à la culture.

4. 90 % des Malgaches vivent sous le seuil de pauvreté, et des millions d’entre eux ________ (souffrir, présent de l’indicatif) de malnutrition. Pour les aider, soyons généreux, ________ (offrir, présent de l’impératif, 1e pers. plur.) un peu de notre temps auprès d’associations de bénévolat, et/ou de notre argent  !

5. En 2009, la Croix-Rouge de Madagascar ________ (ouvrir, passé composé) ses premières «  cantines populaires  », avec le soutien financier de l’ambassade de France.

6. Pendant ce Sommet, les visiteurs ________ (découvrir, futur simple) la «  Grande Île  » et sa culture.

7. La francophonie ___ toujours ________ (souffrir, passé composé) d’un déficit d’image. En dehors des importants Sommets, ce thème est peu abordé dans les médias.

8. En naviguant sur le site www.francophonie.org, ________ (découvrir, présent de l’impératif, 2e pers. plur.) les 80 pays francophones  !

 

LEXIQUE

3) Complète les phrases avec les mots de la liste suivante, en les accordant si nécessaire.

artisanat – développement durable – domaine – échange – héritage – locuteur – marché – promouvoir – revenu brut – rayonnement

1. Madagascar est un des pays les plus pauvres du monde  : en moyenne le ________ d’un Malgache est de 35 dollars par mois, soit 420 dollars par an (NB  : la moyenne mondiale est de 850 dollars par mois, soit 10 200 dollars par an).

2. Le Sommet de la Francophonie n’est pas seulement une réunion politique. C’est aussi une occasion de réaliser des ________ commerciaux.

3. Les Malgaches profiteront de cette importante réunion internationale pour ________ leur savoir-faire.

4. Pour le XVIe Sommet de la Francophonie, Antananarivo devrait accueillir environ 3  000 personnes, soit 3  000 acheteurs potentiels de produits de l’ ________ malgache  !

5. Ce Sommet sera donc une opportunité, pour les entrepreneurs et artisans malgaches, de conquérir le ________ extérieur et de permettre le ________ de leurs produits à travers le monde.

6. Pendant la colonisation, plusieurs ________ étaient dirigés par la France  : l’administration, l’économie et l’enseignement. Le français reste d’ailleurs aujourd’hui la langue officielle de l’enseignement secondaire malgache.

7.  55 % des ________ de français (soit environ 148 millions de personnes) habitent en Afrique.

8. En Afrique, le __________ rime souvent avec innovation  : puisque les ressources primaires manquent, les entrepreneurs africains inventent de nouveaux modes de production et de consommation responsables, souvent à partir de matières recyclées et d’énergies renouvelables.

9. Les écrivains africains sont confrontés à un dilemme  : doivent-ils choisir leur langue maternelle, de façon à préserver leur culture, ou bien le français, ________ linguistique colonial, pour véhiculer leur culture à un public plus large  ?

 

EXPRESSION

4) Pourquoi as-tu choisi d’étudier le français  ? Penses-tu qu’il est important, aujourd’hui, d’apprendre cette langue  ? Pour quelles raisons  ? (60-80 mots)

 

ACTIVITÉS BONUS

1) Joue sur le site http://www.francophonie.org/spip.php?page=jeu  : en une minute, tu dois placer le plus grand nombre de pays francophones sur la carte.

2) Prépare une fiche ou un exposé sur un pays francophone. Précise  : la situation géographique, le nombre d’habitants, les langues parlées, le nom de la capitale, les monuments célèbres, le secteur économique de pointe, la ou les religion(s) pratiquée(e). Si cela est pertinent, tu peux également résumer l’histoire coloniale du pays.

(Margot Legrand)

(Crédits images: jplille, flickr, Gabriel Flores Romero, flickr)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti [3]

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

  1. Quelle belle opportunité pour cette merveilleuse langue et pour les Malgaches! Voilà finalement de belles nouvelles!

  2. Très intéressant. demain je vais présenter le texte à mes élèves car je suis en train de parler de la francophonie. je suis vraiment passionnée. Mes compliments. Tina

  3. Articoli molto interessanti, li utilizzerò sicuramente per le mie lezioni.
    Grazie
    Prof.ssa Paradisi Pierangela