Noël sous les tropiques !

Niveau B1

Noël, en France métropolitaine, est synonyme de froid, de bonhommes de neige, de sapins, et de chocolat ou de vin chaud. Mais pour plus de 2 millions d’habitants des départements et territoires français d’outre-mer, Noël se fête au soleil, sous les palmiers et les cocotiers ! Comment se déroulent les festivités sous les tropiques ?

 

Antilles

Dans les Antilles françaises, et en particulier en Guadeloupe et Martinique, les traditions françaises et créoles se mélangent. On y organise des marchés exposant des produits artisanaux, mais les décorations sont souvent créées avec du sable, des feuilles de palmiers et des coquillages. On y installe des illuminations, mais plutôt sur des palmiers que sur des sapins. On y entend des chants traditionnels (religieux ou païens), mais avec un rythme de zouk antillais et des refrains en créole. On y boit un apéritif typique de Noël, mais à base de rhum et d’écorces d’agrumes macérées, et non de champagne !
Pour le repas de Noël, on trouve généralement sur les tables antillaises : des pâtés salés (c’est-à-dire de la pâte brisée farcie avec du porc, du poulet ou des légumes), des acras de morue pimentés, du boudin noir épicé, du jambon caramélisé avec du jus d’ananas, et du ragoût de cochon. Et en dessert, le traditionnel « blanc-manger coco », qui est un flan à base de lait de coco.

 

La Réunion

De la même façon à l’île de La Réunion, située à l’est de Madagascar, les traditions de Noël s’adaptent au climat tropical. Là, on ne met pas ses chaussons sous le sapin, mais ses tongs ! D’ailleurs souvent on ne décore pas de sapin, mais on utilise plutôt une branche de « flamboyant », un arbre dont les belles fleurs rouges fleurissent en décembre. Ces arbres sont tellement importants pour les Réunionnais qu’ils sont cités dans un chant de Noël local : « Noël en plein océan, Noël sous les flamboyants, Noël en rouges flocons, Noël à la Réunion. »
Côté menu : le repas typique de Noël comporte du cari de viande ou de poisson (un plat chaud riche en condiments et aromates, comme par exemple le curcuma et le thym), du rougail (un accompagnement froid à base de légumes) et du riz. Et puisque c’est la saison des fruits exotiques, le dessert est souvent réalisé à partir de mangues, de litchis, d’ananas, ou encore de noix de coco.

 

Polynésie et Nouvelle-Calédonie

Noël se fête également au cœur de l’océan Pacifique. En Polynésie française, et particulièrement à Tahiti, Noël est une fête très conviviale : jusqu’à cent personnes peuvent se retrouver pour manger ensemble un « ma’a Tahiti », c’est-à-dire un repas copieux préparé à l’aide du four traditionnel : le « ahi ma’a ». Il s’agit d’un grand trou creusé dans la terre, recouvert de bois, de noix de coco sèches et de pierres volcaniques, et refermé avec de la terre ou du sable. La nourriture, emballée dans des feuilles de bananiers, y cuit lentement à l’étouffée.
Sur l’île de la Nouvelle-Calédonie, la tradition veut que le Père Noël arrive chaque année avec un moyen de transport (généralement aérien) différent : ULM, parapente, hélicoptère… On lui remet ensuite les clés de la ville, de façon à ce qu’il puisse entrer dans toutes les maisons ‒ qui ne sont bien sûr pas dotées de cheminées ! ‒ pour distribuer ses cadeaux.

COMPRÉHENSION

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

1. Le Noël antillais

  1. suit les traditions françaises.
  2. suit les traditions créoles.
  3. associe les traditions françaises et créoles.

2. L’apéritif antillais de Noël contient

  1. du rhum.
  2. du vin chaud.
  3. du champagne.

3. Le dessert antillais de Noël est à base

  1. de jus d’ananas.
  2. de lait de coco.
  3. de chocolat.

4. À La Réunion, l’arbre typique de Noël n’est pas le sapin mais

  1. le palmier.
  2. le cocotier.
  3. le « flamboyant ».

5. La période de Noël à La Réunion est la saison

  1. des agrumes.
  2. des fruits exotiques.
  3. des fruits à coque.

6. Le « ahi ma’a » tahitien est

  1. une grande grille de barbecue.
  2. un grand four creusé dans la terre.
  3. un grand panier en bambou.

7. En Nouvelle-Calédonie, le Père Noël arrive

  1. par le ciel.
  2. par la mer.
  3. par la terre.

8. En Nouvelle-Calédonie, le Père Noël entre dans les maisons

  1. par la cheminée.
  2. par une fenêtre.
  3. par la porte d’entrée.

 

GRAMMAIRE

2) Complète les phrases suivantes en conjuguant les verbes donnés entre parenthèses au subjonctif présent.

1. Qu’on le (vouloir) _____________ ou non, on se laisse tous séduire par l’atmosphère magique de Noël.

2. Les créoles souhaitent que leur période de fête (être) _____________ aussi féerique qu’en métropole.

3. Dans les Antilles, il est de tradition que les gens (faire) _____________ des concerts plus ou moins improvisés de chants de Noël très rythmés.

4. Les enfants écrivent des lettres au Père Noël, pour qu’il (savoir) _____________ ce qu’ils veulent trouver sous le sapin.

5. Il est indispensable que le Père Noël (avoir) ____________ les clés de la ville pour pouvoir distribuer ses cadeaux.

6. Les enfants ont peur que le Père Noël (ne pas venir) _____________ jusqu’à leur île perdue au milieu de l’océan.

7. Mes parents veulent que nous (aller) _____________ fêter Noël sous les tropiques l’année prochaine.

8. C’est le plus beau cadeau que vous (pouvoir) _____________ me faire !

 

LEXIQUE

3) Complète les phrases avec les mots de la liste suivante, en les accordant si nécessaire.

accompagnement – acra – boudin – branche – chausson – coquillage – étouffée – refrain – tong – trou

1. La cuisson à l’____________ est une cuisson à la vapeur à feu doux, dans un récipient fermé, qui utilise seulement l’eau contenue dans les produits mis à cuire.

2. Le _____________ noir est une préparation de charcuterie ; il est fabriqué à partir de sang et de graisse de porc et de condiments.

3. Les ____________ sont des boules de pâte à beignet frites, souvent farcies avec de la morue ou des crevettes.

4. Aux Antilles, les ____________ traditionnels pour les plats salés sont les pois d’Angole, l’igname et la banane plantain.

5. Une chanson créole remplace le ____________ « Mon beau sapin, roi des forêts » par « Mon filao, beau filao » ‒ le filao étant un arbre très présent sur les littoraux des pays tropicaux.

6. Au contraire de la France métropolitaine, à cette période de l’année les ____________ des arbres ne sont pas nues, mais chargées de fleurs ou de fruits exotiques.

7. Dans les régions tropicales, le Père Noël échange son costume en fourrure contre un short, et ses bottes contre des ____________.

8. En France, la tradition veut que l’on mette nos ____________ au pied du sapin de Noël, pour que le Père Noël y dispose ses cadeaux.

9. Sur ces îles tropicales, les bonhommes sont faits avec du sable et non avec de la neige, et ils sont décorés avec des ____________ !

10. Cet exercice est un texte à ____________, à compléter avec le vocabulaire de l’article « Noël sous les tropiques ! ».

 

EXPRESSION

4) Aimes-tu la période de Noël ? Quel est le sens de cette fête pour toi ? Voudrais-tu faire l’expérience de vivre cette fête au soleil, sous les tropiques ? Pourquoi, ou pourquoi pas ? (80-100 mots)

(Margot Legrand)

(Crédits images: Global reactions, flickr et Richie Diesterheft, flickr)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *