fra_banner_gen

Genève fête la riche histoire de sa bande dessinée

Genève, lieu de naissance de la BD

L’histoire de la bande dessinée a commencé au début du XIXe siècle à Genève. C’est en effet un Genevois, Rodolphe Töpffer, qui a « inventé » et théorisé ce 9e art. Cet écrivain et pédagogue suisse réalise en 1831 l’Histoire de M. Jabot (publiée en 1833). Cette œuvre, inspirée par le Bourgeois gentilhomme de Molière, met en scène une sorte de bouffon vaniteux qui, pour s’introduire dans la haute société, en imite maladroitement les manières. Et elle se présente sous une forme inédite : le dessin en noir et blanc est disposé dans des cases séparées par un trait vertical, formant une « bande » par page – le texte, lui, n’est pas encore enfermé dans des bulles, mais disposé sous forme de didascalies sous les dessins. Töpffer propose de nommer ce nouveau mode d’expression « littérature en estampes ». Rétrospectivement, cette œuvre originale sera considérée comme la première bande dessinée occidentale. Töpffer est également l’auteur du premier essai théorique consacré à la BD, intitulé l’Essai de physiognomonie (1845).

 

La 20e édition des Prix Töpffer

Le père du 9e art donne aujourd’hui son nom aux prestigieux Prix Töpffer de la Ville de Genève, créés en 1997 pour soutenir la bande dessinée genevoise, reconnue pour son dynamisme et sa diversité.

Le jury de la 20e édition de ces Prix a récompensé les auteurs suivants :
Prix Töpffer international : la Française Catherine Meurisse pour La Légèreté, qui est une sorte de thérapie par l’art pour se reconstruire après le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo, auquel elle a échappé en arrivant en retard.
Prix Töpffer Genève : Peggy Adam pour Plus ou moins… L’Hiver, qui questionne la place des femmes dans la société, la liberté dont elles disposent et les obstacles auxquels elles sont confrontées.
Prix de la jeune bande dessinée (qui vise à encourager le développement de cet art auprès des jeunes auteurs domiciliés à Genève) : Camille Vallotton pour Speculum Mortis, qui raconte l’histoire du dernier être vivant sur Terre, un chien.

Le 9 décembre 2016, la remise des prix a été suivie du vernissage de l’exposition « BANG! Évolution de la bande dessinée à Genève », qui raconte quarante ans de BD genevoise.

L’info en + :
Une autre récompense vient d’être créée en Suisse romande : le Prix BD Zoom. Ce projet invite les enseignants et les élèves du secondaire à aller à la rencontre de la bande dessinée et à découvrir ses représentants (auteurs, éditeurs). Pour la première édition en 2016, 31 classes se sont inscrites, soit près de 450 élèves. Au terme de leurs lectures et des rencontres en classe avec les dessinateurs, les élèves ont désigné Wonderland, de Tom Tirabosco, comme leur album favori parmi une sélection de 7 ouvrages.
On connaîtra le lauréat de la 2e édition en avril 2017, lors du Salon du livre et de la presse de Genève.

 

L’exposition « BANG ! Évolution de la bande dessinée à Genève »

Cette exposition, qui se tiendra jusqu’au 26 janvier 2017, montre la richesse et la diversité du 9e art à Genève, où la BD est fortement implantée depuis la fin des années 1960. En effet, en 1961 la BD – jusqu’alors marginalisée – obtient une reconnaissance artistique grâce à un article du Genevois Pierre Strinati, intitulé « Bande dessinée et science-fiction, l’âge d’or en France (1934-1940) ». Cet article, qui réhabilite et légitime l’art de la BD, est considéré comme l’acte de naissance de la bédéphilie mondiale. Suite à cela, dans les années 60 et 70 la BD genevoise connaît un véritable essor, avec des artistes comme Ceppi (Le Guêpier, publié en 1977, étant considéré comme la première BD moderne de Genève), Poussin, Aloys et Ab’Aigre. Dans une période marquée par des mouvements alternatifs et contestataires, beaucoup se font connaître à travers des affiches illustrées transmettant des messages politiques, sportifs ou culturels. Enfin, dans les années 90, de nouvelles figures apparaissent : Tirabosco, Peeters, Wazem, Pralong, Albertine… et surtout Zep, désormais célèbre dans le monde entier.

L’info en + :
Une autre importante exposition se tiendra jusqu’au 23 avril 2017, cette fois en terre alémanique, au Cartoonmuseum de Bâle : « Dr Zep et Mr. Titeuf ».
Le Genevois Philippe Chappuis, alias Zep, est l’un des auteurs francophones les plus publiés au monde, toutes catégories confondues. Sa série Titeuf (dont un nouvel album doit sortir en 2017) est traduite en plus de 25 langues et connaît un succès comparable à celui de Tintin ou d’Astérix !
L’auteur sera présent pour dessiner en direct le 20 janvier au soir, à l’occasion de la Nuit des musées bâlois.

 

L’ouverture d’une école de bande dessinée

Dans la Genève bédéphile, il manquait encore une formation à l’art de la BD. En 2017, ce manque sera enfin comblé ! En effet, à la rentrée prochaine ouvrira l’« école supérieure de bande dessinée et d’illustration de Genève » (ESBD). Cette nouvelle formation professionnelle, unique en Suisse, offrira entre 16 et 18 places sur concours. Au terme de deux ans d’études, les futurs élèves obtiendront un titre de designer en communication visuelle. Cette formation comprendra de la bande dessinée, mais aussi de l’illustration, du dessin de presse, du reportage dessiné, de la narration, du scénario et de l’animation. Tom Tirabosco y enseignera entre 4 et 8 heures par semaine, et Zep y animera ponctuellement des ateliers pratiques.

Liens utiles

– L’Histoire de M. Jabot, considérée comme la première bande dessinée : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8529023n/f1.item

– Lauréates des Prix Töpffer 2016 : http://www.lecourrier.ch/144990/trois_auteures_couronnees_par_les_prix_toepffer_de_la_bd

– Site officiel de l’exposition « Bang ! Évolution de la bande dessinée à Genève » : http://bangbdgeneve.ch

– Article et vidéo sur l’inauguration de l’ESBD (avec interviews des fondateurs) : http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Les-futurs–Zep–pourront-se-former-au-bout-du-lac-12004965

– Page officielle de la formation :
http://edu.ge.ch/cfpaa/formations/ecole-sup%C3%A9rieure-de-bande-dessin%C3%A9e-et-d%E2%80%99illustration
(Cf. en bas de la page : liens vers des articles de journaux, des reportages télévisés et des émissions de radio.)

– Site officiel de Tom Tirabosco :
http://www.tirabosco.com/index.html

– Site officiel de Zep :
http://www.zeporama.com

COMPRÉHENSION

1) Lis l’article et complète les phrases suivantes.

1. Rodolphe Töpffer est

  1. allemand.
  2. français.
  3. suisse.

2. La première bande dessinée occidentale est intitulée

  1. Le Bourgeois gentilhomme.
  2. Histoire de M. Jabot.
  3. Essai de physiognomonie.

3. Les Prix Töpffer récompensent chaque année

  1. trois jeunes auteurs.
  2. trois auteurs genevois.
  3. trois auteurs francophones.

4. Les Prix sont remis

  1. à Bâle.
  2. à Genève.
  3. à Paris.

5. L’exposition « Bang ! » présente

  1. l’histoire de la bande dessinée genevoise.
  2. le rapport entre bande dessinée et science-fiction.
  3. les œuvres de Zep.

6. Avant les années 1960, la bande dessinée était

  1. inexistante.
  2. considérée comme un art noble.
  3. une forme d’expression dépréciée.

7. L’école supérieure de bande dessinée et d’illustration de Genève

  1. ouvrira en septembre 2017.
  2. a ouvert en septembre 2016.
  3. vient d’ouvrir.

8. La formation durera

  1. un an.
  2. deux ans.
  3. trois ans.

 

GRAMMAIRE

2) Écris en toutes lettres les nombres ordinaux suivants. Fais attention au genre du mot qui suit.

1er _________ art (architecture)

2e _________ art (sculpture)

3e _________  art (« arts visuels » qui regroupent la peinture et le dessin)

4e _________  art (« arts de la scène » qui regroupent le théâtre, le mime et le cirque)

5e _________  art (danse)

6e _________  art (musique)

7e _________  art (cinéma)

8e _________  art (« arts médiatiques » qui regroupent la radio, la télévision et la photographie)

9e _________  art (bande dessinée)

10e _________  art (jeu vidéo)

11e _________  art (numérique, multimédia)

XIXe _________, XXe _________  et XXIe _________  siècles

 

LEXIQUE

3) Complète les phrases avec les mots de la liste suivante, en les accordant ou conjuguant si nécessaire.

bédéphile – bulle – case – combler – dessin – échapper – essai – essor – réhabiliter – reconnaissance – rentrée  – viser

1. Tom Tirabosco enseigne le ________ au Centre de formation professionnelle arts appliqués (CFPAA) de Genève.

2. Un phylactère, également appelé ________, est une forme graphique qui contient les paroles ou les pensées des personnages dans une ________ de bande dessinée.

3. Umberto Eco était un grand ________ ; il appréciait en particulier les BD de Tiziano Sclavi (Dylan Dog), Hugo Pratt (Corto Maltese) et Charles Monroe Schulz (Peanuts).

4. Umberto Eco a d’ailleurs écrit un court _______ critique sur les Peanuts, en préface au livre Arriva Charlie Brown! en 1963.

5. Umberto Eco a contribué à la ________ de la valeur culturelle de cette bande dessinée, et l’a ainsi ________ aux yeux du public et des critiques littéraires.

6. Au XIXe siècle, l ’________ de la bande dessinée est lié à la publication de nombreux journaux satiriques et humoristiques.

7. La ________ scolaire, en France comme en Suisse, a lieu entre la fin du mois d’août et le début du mois de septembre.

8. L’ESBD permettra aux étudiants de ________ leurs lacunes en ce qui concerne la pratique de l’illustration de bande dessinée et du dessin de presse.

9. Cette école, qui fonctionnera comme un accélérateur de talents, ________ à former les futurs « Zep ».

10. Dans les pays francophones, le personnage de Titeuf est omniprésent : albums de bande dessinée, dessin animé, film, produits dérivés… impossible d’________ à ce phénomène !

 

EXPRESSION

4) Connais-tu le personnage de Titeuf, créé par Zep dans ses bandes dessinées (adaptées par la suite en dessin animé et en film) ? Qui est-il, et quelles sont ses caractéristiques ?
Si tu ne le connais pas, décris une BD de ton choix en donnant des informations sur l’auteur, le protagoniste, le genre et le thème.
(60-80 mots)

 

ACTIVITÉ BONUS
Essaye de comprendre le sens des onomatopées suivantes et de les traduire en italien.

Aïe ! / Ouille ! _________
Atchoum ! _________
Beurk ! _________
Chut ! _________
Miam ! _________
Ouf ! _________
Pan ! _________
Pin pon _________
Waouh ! _________
Zut ! _________

ANIMAUX
cocorico _________
coin coin_________
cui cui _________
groin groin_________
hi han_________
meuh_________
miaou_________
wouaf / ouaf_________

(Margot Legrand)

(Crédits images: BANG Evolution de la BD à Genève, Facebook et Mechanical Curator’s Cutting, flickr)

 

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti [1]

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

  1. Trovo che questi documenti siano davvero interessanti e stimolanti perchè inerenti all’attualutà . Utili in classe .