Le blé de la Sainte-Barbe

Le blé de la Sainte-Barbe est l’une des traditions de fin d’année les plus populaires en Provence. Elle commence le 4 décembre, le jour de Sainte-Barbe, et se termine après l’Épiphanie.

Il est d’usage que certains grains de blé soient disposés dans trois soucoupes, recouverts de coton humide, et laissés à germer. Les soucoupes sont ensuite utilisées pour décorer la table la veille de Noël. Selon la tradition, si dans ces 20 jours le blé a bien germé, cela veut dire que la moisson de l’année à venir sera abondante. Pour l’occasion, on dit : « Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! »

Le 25 décembre, le blé est orné de rubans jaunes et rouges et est ensuite entreposé près de la crèche jusqu’au 6 janvier. Après cette date, les graines sont plantées en pleine terre.

 

 

(Images: Wikimedia Commons, Flickr)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *