L’Afrique des routes

L’Afrique, un continent sans Histoire ? Les faits sont indéniables : les Africains n’ont jamais vécu dans l’isolement. Tout cela est bien montré dans une exposition en cours au Musée du quai Branly de Paris, qui présente aux visiteurs des sculptures, des pièces d’orfèvrerie ou d’ivoire, des peintures et d’autres objets.

En effet, les œuvres évoquent les routes fluviales, terrestres et maritimes, que pendant 5.000 années ont permis les échanges entre les peuples africains et extra-africains. Parmi les objets exposés on trouve, par exemple, les témoignages de l’art rupestre du Sahara, les porcelaines chinoises de Madagascar et les œuvres d’artistes contemporaines, comme l’anglo-nigerien Yinka Shonibare.

Plusieurs éléments témoignent les relations continues avec les peuples d’autres continents : de la Chine aux Amériques en passant par l’Inde, l’Indonésie, le monde arabo-musulman et l’Europe.

L’exposition sera ouverte au public jusqu’au 12 novembre 2017.

 

 

(Images: quaibranly.fr,  quaibranly.fr)

Per la lezione

Prosegui la lettura

Commenti

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *